Choisir un antivol pour son vélo

Après le choix et l’acquisition de son vélo, il ne reste plus qu’à choisir comment le protéger. Cette question peut-être banale pour certains, mais primordiale pour d’autres. En effet, la sécurité est de nos jours indispensable, surtout que les vols de vélo restent toujours d’actualité.

Quelques informations bonnes à savoir

A part un bon et robuste cadenas, il est conseillé d’investir dans l’achat d’un bon antivol. Si vous avez acquis votre vélo pour 60 € par exemple, serait-il déplacé d’acheter un antivol pour le même prix ? A vous de trancher ! Bien sûr, il faudra prendre en compte la façon dont vous allez utiliser le vélo. Dormira-t-il dehors, sera-t-il souvent laisser dans un endroit public ?

Il faut savoir que les commerçants utilisent des échelles communes pour évaluer le niveau de protection pour chaque vélo, ce qui peut vous aider à choisir ce qui vous convient le plus. Ils prennent en compte la robustesse, le poids, ainsi que le design de votre engin.

Quelques idées de systèmes d’antivol

Peu importe le modèle que vous avez choisi, le système Bicycode est recommandé par plusieurs connaisseurs et utilisateurs en ce moment. La FUB, ou fédération des usagers de la bicyclette, a mis en place ce système. Il s’agit de la mise en place d’un numéro gravé sur le cadran du vélo qui insiste à la dissuasion d’un vol. En cas de vol, il permet une restitution rapide par les services de police et gendarmerie de la bicyclette volée à son prioritaire.

bicycode

Des systèmes plus classiques mais efficaces

A part cela, des systèmes plus courants sont aussi conseillés. L’antivol en U, bien qu’il soit classique est très efficace. Il est même le mieux classé dans les tests de résistance. Vous pouvez opter également pour les antivols pliants qui existent désormais sous une forme plus légère.

antivol cadre

Si vous êtes plutôt du genre à vous arrêter très souvent dans plusieurs endroits différents, l’antivol de cadre est le plus adapté pour vous. Il est préférable de l’associer à une chaîne. Cet outil est plus adapté pour les vélos lourds, biporteur ou triporteur.

Dans un souci budgétaire, l’antivol selle et roues est plus adapté. Malgré son modeste coût, il reste très pratique. Il vous permet d’éviter de devoir penser systématiquement à accrocher le cadre et les roues en même temps.

Concernant le choix de la dimension, une taille classique est suffisante si vous vous déplacez en ville. Par contre, une taille au-dessus, c’est-à-dire un bon 30 cm pour les antivols en U et plus que 90 cm pour les modèles pliants est indispensable dans les cas suivants : Premièrement si l’ancrage est délicat en ville ou encore si vous devez attacher deux vélos adultes ensemble à un point fixe. Pareillement si vous devez attacher un vélo adulte avec un ou deux vélos enfants. A vous de choisir.